René Seyssaud
Collège
Saint-Chamas
 

Le lombricomposteur

jeudi 26 septembre 2019, par M. Floch

Depuis la rentrée scolaire, le collège dispose d’un lombricomposteur offert par la Mairie de Saint-Chamas dans le cadre de notre projet biodiversité. Le lombricomposteur est placé à l’entrée dans notre jardin éco-urbain et mis en fonction par nos éco-délègués qui ont mis des fleurs et plantes ornementales.

Le lombricompostage (ou vermicompostage) permet de transformer les déchets de cuisine dans un lombricomposteur avec des lombrics en un engrais écologique et de produire également un engrais liquide organique.

Comment ça marche un lombricomposteur ?

Le fonctionnement du Lombricomposteur est sans conteste le plus simple d’utilisation. Plusieurs plateaux sont placés les uns sur les autres et permettent une rotation des bacs aisément laissant ainsi le lombricompost en cours de maturation en bas. Les déchets sont déposés en haut. Le module du bas portant un cône est celui de récupération de l’engrais liquide, appelé aussi "thé de vers ou lombrithé", qui se prélève facilement à l’aide d’un robinet. Le tiroir du module en bas permet de récupérer le terreau (voir schéma du lombricomposteur dans le folio).

Quel est le principe du lombricomposteur ?

Le lombricompostage consiste à placer dans un récipient « le lombricomposteur » des vers de terre (lombrics) qui se nourrissent des déchets que nous leur apportons. Les déjections du lombric (vers de terre) s’accumulent et constituent le lombricompost de la consistance d’un terreau et sans odeur.

Quel est l’intérêt du lombricompostage ?

Le plus grand avantage du lombricompostage est la réduction importante du poids des poubelles car il permet d’éviter le traitement de 50 à 80 kg par an et par habitant de déchets. Ce sont ainsi autant de déchets détournés de la collecte et du traitement des ordures ménagères (incinération ou enfouissement). Également, il permet de valoriser nos déchets alimentaires en les intégrant de nouveau dans le cycle naturel de la matière organique. Les déchets organiques retournent alors à la terre au lieu d’être enfoui ou incinérer.

Portfolio

 
Collège René Seyssaud – BP 20010 - 13258 Saint-Chamas – Responsable de publication : Mme Desmas
Dernière mise à jour : lundi 30 novembre 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille